Financement: Année de l’innovation franco-québécoise

Dans le cadre de l’Année de l’innovation franco-québécoise (AIFQ) 2023 lancée officiellement en novembre 2023, nous avons obtenu un financement pour une mission exploratoire sur le thème « Transformation numérique de l’État à l’ère des clivages sociaux et politiques: jeter les bases de nouvelles collaborations en recherche appliquée ».

Les trois chercheurs associés au projet sont Philippe Dubois (ENAP, responsable du projet), Justin Lawarée (ENAP, collaborateur) et Katryne Villeneuve-Siconnelly (Université Laval, collaboratrice). L’objectif est de combiner les expertises en communication publique et politique, en transformation numérique de l’État et en études des mouvements populistes, antisystèmes et nationalistes, afin d’aborder les défis qui attendent les États québécois et français.

Le projet financé vise à créer de nouvelles collaborations entre de jeunes chercheurs du Québec et de la France actifs en recherche théorique et appliquée. Les enjeux et les défis de la transformation numérique des États et des institutions, alors que les conditions du débat démocratique et de la cohésion sociale semblent impactées par les technologies numériques, seront au cœur des échanges.

La mission exploratoire aura lieu en 2023. Une série de rencontres avec des chercheurs français se tiendront à Paris. L’organisation d’un séminaire de recherche est aussi prévue. Les détails seront communiqués en début d’année prochaine.

Nous sommes heureux de pouvoir compter sur l’appui financier du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec pour réaliser ce projet.

« La France est un partenaire prioritaire du Québec sur la scène internationale. Pour faire face aux défis complexes que pose la crise énergétique et climatique, nous devons conjuguer nos efforts en tirant profit de notre relation stratégique. Je souhaite que cette année de l’innovation contribue à nous rapprocher encore davantage et ouvre la porte à de nouveaux partenariats mutuellement bénéfiques dans les secteurs d’avenir. »

Martine Biron, ministre québécoise des Relations internationales et de la Francophonie et responsable de la Condition féminine, à l’occasion du lancement de l’AIFQ 2023.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s