[Rapport] Les motifs de la participation électorale aux élections municipales québécoises: le cas de 2017

Dans le cadre du partenariat entre la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires de l’Université Laval et Élections Québec, François Gélineau et moi avons eu le mandat d’analyser les principaux motifs de la participation électorale au palier municipal lors des élections de 2017. Les résultats de ces analyses viennent d’être publiés sous forme d’un Cahier de recherche électorale et parlementaire (numéro 20, février 2021).

Principales contributions:

  • Présente les résultats d’un sondage postélectoral exclusif réalisé auprès de 4023 répondants dans toutes les catégories de municipalité du Québec;
  • Identifie les motifs de la participation électorale lors des élections municipales québécoises de 2017;
  • Analyse l’influence des variables associées aux caractéristiques socio-démographiques, à l’importance accordée à l’action de voter, aux compétences civiques, à l’intérêt pour la politique municipale, à la perception de la classe politique, à la présence d’équipes ou de partis municipaux, à la compétitivité perçue du scrutin, à l’enracinement dans la communauté, à l’influence de l’entourage et à la propriété.

Extrait:

Il n’est pas surprenant que les jeunes votent moins que leurs aînés, une situation qui a à maintes reprises été observée à d’autres paliers de gouvernance. Qui plus est, les femmes semblent toutefois être moins enclines que les hommes à participer aux élections municipales. Cette conclusion s’avère intéressante. Les travaux récents ont montré que généralement, les femmes participent davantage aux élections générales québécoises que les hommes. En effet, si la différence entre les deux sexe n’était pas significative au scrutin de 2008 (Gélineau et Morin-Chassé, 2009), voire légèrement à l’avantage des hommes en 2012 (Blais et al., 2013), la participation électorale des femmes était plus élevée aux scrutins de 2014 (Élections Québec, 2014) et de 2018 (Dubois et al., 2021).

Le rapport de recherche est disponible :

>> Sur le site de la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires (en libre accès) <<

N’hésitez pas à me contacter par courriel pour toute question ou commentaire!

Pour citer cette publication:
Dubois, Philippe R. et François Gélineau. 2021. Les motifs de la participation électorale aux élections municipales québécoises: le cas de 2017. Rapport présenté à Élections Québec. Cahier de recherche électorale et parlementaire (numéro 20), Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires, Université Laval. Repéré à http://www.cms.fss.ulaval.ca/recherche/upload/chaire_democratie/fichiers/cahier_de_recherche_chaire_democratie_no20.pdf

Contenu similaire:

4 commentaires

Répondre à [Publication] Un maire et ses souliers de course : Bruno Marchand et sa marque politique – Philippe R. Dubois Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s